jeudi 23 octobre 2014

Rencontre avec des résistants et déportés et transmission de la mémoire

La rencontre d'aujourd'hui avec Mireille Jourdan, Blandine Ackermann et Louis Fiori, adhérents de la FNDIRP (Fédération nationale des déportés et intermés, résistants et patriotes), engagés dans la résistance lors de la deuxième guerre mondiale, et venus témoigner devant les jeunes générations, a été pour tous, enfants comme adultes, une belle leçon de courage et d'humanité, et un moment extrêmement émouvant.

Les récits inspirants de ces expériences personnelles ont permis de mesurer la solidarité et la force de caractère de ces jeunes de l'époque, prêts à risquer leur vie pour lutter contre l'oppression.







Les multiples anecdotes généreusement partagées, les réflexions personnelles, auront permis aux enfants de mieux se projeter dans cette époque troublée.

Nous avons pu voir de nos propres yeux plusieurs documents d'époque, parmi lesquels des cartes de rationnement, un avis d'exécution allemand, la carte de la France occupée, l'appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle, des tracts publiés par les différents groupes de résistants de tout bord unis contre l'ennemi commun, et bien d'autres encore.

Nous avons été profondément touchés par la générosité des trois intervenants, prêts aujourd'hui, malgré la fatigue et les années, à apporter inlassablement leur témoignage de cette période terrible de l'histoire, dans l'espoir que plus jamais cela ne se reproduise.

La rencontre s'est terminée par un goûter offert aux enfants par nos hôtes.
Nous nous sommes vu offrir plusieurs exemplaires du Programme du CNR, ainsi que le récit de André Ackermann, Mes Amelhens.
Plusieurs des participants ont également acquis l' excellent ouvrage illustré destiné aux enfants, Le numéro, de Jean-Pierre Vittori, édité par la FNDIRP.

Outre les interventions de témoins auprès des jeunes, la FNDIRP co-organise un concours national de la résistance  destiné à perpétuer la mémoire de la résistance et de la déportation.