mardi 17 juin 2014

Visite et ateliers à l'abbaye du Thoronet








L'école buissonnière 06 a organisé une journée à l'abbaye du Thoronet, en collaboration avec Corinne Peyron, du Centre des Monuments historiques.

Accueillis par Audrey, qui nous a fait une première présentation de l'abbaye et de son rôle, nous nous sommes ensuite dirigés vers l'ancien dortoir des convers pour un atelier de 10h00 à 12h00 sur les thèmes de la calligraphie et de l'enluminure.


A travers un dialogue avec les enfants, Audrey a mis en lumière l'importance de laces activités dans la vie de l'abbaye.Avant l'invention de l'imprimerie, ce sont en effet les moines qui recopiaient et décoraient les livres religieux, pour les besoins de l'abbaye et pour répondre aux commandes de riches seigneurs.Les enfants ont pu observer et toucher les divers supports d'écriture utilisés à travers les âges et dans le monde, et découvrir leurs usages respectifs.Les enfants ont ensuite examiné et manipulé divers instruments d'écriture, notamment la plume et ses évolutions, ainsi que divers pigments d'origine animale (sépia), végétale (pastel, garance) ou minérale (terres ocres).


Enfin, les plus jeunes ont réalisé un marque-page enluminé, tandis que les plus grands recevaient un livret présentant brièvement la calligraphie et permettant de s'entraîner, au fil des pages de difficulté croissante, à identifier et reproduire des lettres romanes et gothiques.Au terme de ces exercices, chaque enfant a pu écrire son prénom dans la calligraphie de son choix.Un exercice d'enluminure consistant à reproduire et colorier une lettrine a clos l'atelier.Un livret pédagogique sur le terme de la calligraphie et de l'enluminure a été remis à chaque famille.
Nous avons appris d'intéressants détails sur la structure de la société médiévale et sur le quotidien des moines et des convers.Nous avons visité les divers bâtiments de l'abbaye encore debout depuis le glissement de terrain qui a notamment emporté le scriptorium : réserves de nourriture, dortoir des moines, cellule de l'abbé, cloître, fontaine utilisée pour les ablutions, bibliothèque (très petite), et la salle du chapitre, seul lieu où les moines étaient autorisés à faire entendre leur voix autrement que par les chants religieux.
Enfin, nous avons visité l'église, dont notre guide a détaillé les particularités architecturales et souligné l'acoustique si exceptionnelle que la voix d'un chanteur situé en toute partie du bâtiment est perceptible avec la même clarté.
Pour terminer cette visite, la chanteuse Adèle a entraîné les enfants dans un atelier sur le thème du chant grégorien.
Après une écoute et une présentation du chant grégorien, les enfants ont été invités à participer à une série d'exercices vocaux, puis ont appris à chanter le début d'un Salve Regina avant de l'interpréter dans le choeur de l'église abbatiale, ensemble puis par petits groupes.
Adèle nous a remis des livrets pédagogiques sur le chant grégorien, adaptés aux âges des participants.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.