FAQ

En France, il faut rappeler que c’est l’instruction et non l’inscription dans un établissement d’enseignement qui est obligatoire, de 6 à 16 ans.
L’instruction en famille (IEF) est un choix légal.
Quelles sont les formalités ?
Les parents qui choisissent d’instruire ou de faire instruire leur enfant hors école doivent en informer par courrier le Directeur académique ainsi que le maire de leur commune.
Ces courriers doivent  être envoyés à la rentrée, ou dans les 8 jours qui suivent la déscolarisation de l’enfant lorsque celle-ci a lieu en cours d’année scolaire.
Quelles sont les obligations en matière d’apprentissages ?
Le Code de l'éducation, articles L131-1 et suivants, pose le cadre légal de l'IEF (voir l'onglet "Lois" pour plus de détails).
L’enseignement donné doit avoir pour but de permettre à l’enfant, à l’issue de la période d’instruction obligatoire (donc à 16 ans), de maîtriser les compétences et connaissances listées dans le Socle commun.
La progression peut se faire, à l’appréciation des parents, soit en suivant les programmes de l’éducation nationale, soit sur la base d’un programme personnalisé convenant mieux à leur enfant.
Comment organiser les apprentissages des enfants ?
Certains parents choisissent d’inscrire leur enfant à des cours par correspondance, d’autres préfèrent définir eux-même le programme à suivre afin qu’il soit plus personnalisé.  Enfin, dans tous les cas, il est possible de faire appel à des professeurs particuliers pour les matières qu’on souhaite. Ou pas !
Et les copains dans tout ça ?
L’IEF concerne une proportion croissante d’enfants. Adhérer à des associations locales ou nationales peut permettre, via les sorties informelles et éducatives proposées, d’enrichir la vie sociale des enfants. Les parents, de leur côté, peuvent partager réflexions et ressources éducatives.
Les familles en IEF ont souvent l’opportunité d’inscrire leurs enfants à plus d’activités en club que s’ils étaient scolarisés, parce qu’ils ont plus de temps libre (temps de transport en moins, travail plus rapide avec un adulte pour quelques enfants).
Enfin, rien n’empêche les enfants préalablement scolarisés de continuer à voir leurs copains d’école, après les cours ou les jours de repos.

C'est aux parents de s'organiser dans ces directions pour offrir à leurs enfants en IEF une vie sociale suffisamment riche et épanouissante.